Comment cuisiner léger pour prendre soin de sa ligne

Cuisiner léger est autant une question de choix de plats et d’ingrédients que de talents culinaires. On peut alléger en théorie n’importe quelle recette de cuisine, simplement en réduisant ou en éliminant les matières grasses de cette recette.

La manière la plus simple de cuisiner léger, c’est donc d’éviter les plats gras. On choisira des plats léger de par leur forte contenance en légumes, en protéines, et en glucides complexes. Car une préparation grasse allégée, ce n’est plus une recette originale, et elle n’aura pas le même gout.

Prenez par exemple la mayonnaise. Beaucoup de gens se vantent de faire une mayonnaise allégée à base de fromage blanc et sans huile. Oui mais dans ce cas, ce n’est plus une mayonnaise, c’est une sauce au fromage blanc dont le gout n’as rien à voir avec celui d’une mayonnaise à l’huile !

Sur cette page je vais vous expliquer un peu mieux pourquoi on devrait alléger, dans quelles situations alléger, ainsi qu’une stratégie alternative pour ne jamais sacrifier sur le gout tout en mangeant léger.

 

Pourquoi alléger ?

Il faut savoir que le gras est un des trois constituants principaux de la nourriture (on les appelle les macronutriments), et il contient plus de calories que les deux autres à volume égal :

  • Les glucides (contenues principalement dans les féculents et céréales) contiennent 4 Calories* par gramme
  • Les protides (contenues surtout dans la viande, le poisson et les oeufs) contiennent 4 Calories par gramme également
  • Les lipides (ce sont les graisses) contiennent quant à elle 9 Calories par gramme !

Donc lorsque vous cuisinez des plats très gras, la proportion de lipides dans votre alimentation augmente et vous mangez forcément plus calorique. Puisqu’un gramme de lipide vient alors remplacer un gramme de glucide ou de protides que vous auriez pu manger à la place.

Pour cuisiner léger, on va diminuer la quantité de lipides dans ses recettes, et favoriser plutôt les glucides et les protides. Il ne faut pas éliminer le gras, car il est bon pour la santé, mais il faut aussi prendre soin d’équilibrer et de favoriser les macronutriments moins riches en énergie.

 

Alléger ou ne pas alléger ?

Lorsqu’on aime manger des plats gras, alors alléger peut valoir le coup. Car une alimentation qui contient beaucoup de gras sera plus calorique qu’une alimentation moins grasse. Et lorsque l’on mange plus de calories que ce dont on a besoin, le corps ne gaspille pas : il stocke cette énergie sous forme de graisse et on grossit.

Evidemment quand on allège un plat son gout change. Vous avez déjà surement essayé les produits allégés proposés en supermarché, et comme moi vous avez pu constater que le gout est différent. Certaines personnes tolèrent très bien ce changement de gout, d’autres ne l’aiment pas du tout et préfèrent continuer à utiliser les produits habituels (et d’en mettre un peu moins).

Chacun a ses préférences. Personnellement je préfère utiliser des produits gras en moins grande quantité, plutôt que des produits allégés en quantités habituelles. Lorsque je prépare un plat, je veux que ce plat ait son gout d’origine, je ne veux pas un plat à moitié goûteux et à moitié allégé. Sur RecetteLight.com j’ai donc décidé de privilégier plutôt la qualité du plat, plutôt que d’alléger en sacrifiant sur le gout.

 

Comment en profiter… sans alléger !

Votre alimentation est composée de nombreux repas. Si comme tout le monde vous mangez 3 repas par jour, alors vous mangez 21 repas par semaine. Alors pourquoi ne pas cuisiner une partie de ces repas allégés pour équilibrée l’autre partie plus lourde ? C’est la solution que je vous propose.

Vous aimez les plats gras, cela ne veut pas dire que vous devez souffrir pour vos envies. Je vous conseille d’alterner des repas léger avec des repas plus ou moins lourds. Si vous mangez 16 repas léger et seulement 5 repas lourds par semaine, alors votre alimentation sera allégée à 75% !

Vous pourrez continuer à cuisiner des plats au gout authentique, sans insister sur le gras évidemment (ce n’est pas le but), et le reste du temps vous mangerez léger et cela viendra contrebalancer vos repas gras. Vous atteindrez l’équilibre alimentaire sur une semaine entière plutôt que repas par repas.

Cette façon de voir l’alimentation permet aussi de raisonner à long terme. Ce n’est pas parce que vous faites un écart aujourd’hui que votre semaine est à jeter à la poubelle. Un écart de temps en temps est tout à fait normal. Tant que l’on continue à faire des efforts la plupart du temps, on peut très bien s’accorder quelques repas un peu plus gras de temps en temps.

Vous allez tout de même devoir faire des efforts. Ce n’est pas une solution miracle, et si vous continuez à manger comme à votre habitude en utilisant cette stratégie comme une « excuse », alors vous n’obtiendrez aucuns résultats. Retenez simplement qu’il n’est pas nécessaire d’alléger tous ses plats pour garder la ligne. L’équilibre alimentaire se fait chaque jour et chaque semaine, à long terme.

Lire ensuite : A propos de l’auteur

L'auteur du site vous offre également ce livre gratuitement :

Découvrez comment maigrir rapidement sans jamais reprendre vos kilos. Le livre Changer son Corps est le guide de référence pour apprendre à maigrir en économisant sa motivation.

Entrez votre adresse email pour recevoir ce guide gratuit de 30 pages dans votre boite de réception.